Accueil Dossiers Drogue & prostitution Nos actions Media Le Comité Participer Journaliste? Vidéo Elections Archives Contact NL >>
© Comité Alhambra 2018 - www.comitealhambra.be - www.facebook.com/quartieralhambra - comitealhambra@gmail.com
Comité Alhambra
Défi et le Comité Alhambra Survol 2017 - 2018 2018 Elections 2018: Bilan politique: 10/10 Voici un résumé des actions des différents membres de la majorité sortante vues à travers la presse, des vidéos, notre enquête politique, nos échanges de mails et de messages sur Facebook lors de ces dernières années. VIDEO: drogue en rue quartier Alhambra: Pendant 3 jours – le 1, 2 et 3 août 2018 – nous avons filmé à trois endroits dans le quartier toutes les nuisances liées à la drogue en rue. Quand le dealer vient à 7 heures le matin, il y 15 junkies qui font la file: 08/08 Réaction de Michaël François: En tant que citoyen, habitant à proximité de votre quartier, et aussi en tant que Conseiller communal, je suis particulièrement choqué par les images vues sur BX1 et ce midi sur la RTBF. J'ai eu un point de divergence avec le Comité Alhambra concernant l'interdiction pure et dure de la prostitution (en tout cas l'interdiction sans solutions d'accompagnement des prostitués et non concertée avec les communes voisines)... Mais j'avoue en toute humilité que tout ce qu'entraîne cette prostitution comme "public" est en effet une des causes de cette problématique de toxicomanie et de trafics dans l'espace public qui est aussi votre cadre de vie. je comprends que vous vouliez retrouver un environnement plus sain et moins dangereux pour les enfants. Je reste, comme déjà évoqué, disponible pour en parler avec vous et trouver ensemble des moyens concrets d'agir au niveau politique. 2017 Michael François (DéFI Ville de Bruxelles) fait un copié-collé du discours d'UTSOPI: 07/11 ... ‘L’action du nouveau Bourgmestre, sous couvert du droit des femmes, de la lutte contre les réseaux mafieux, et même aussi d’un certain socialisme immobilier, n’anticipe pas les dégâts collatéraux que cela va provoquer et provoque déjà. Penser aux habitants, c’est notre devoir et notre priorité à tous. Mais pas en se mettant les mains sur les yeux ou sur les oreilles, pas au détriment de ces travailleurs du sexe. Ce sont les travailleuses les plus précaires qui subissent les conséquences indirectes de votre action. Moins de clients, c’est l’obligation d’accepter plus, de ne pas pouvoir refuser des clients ou les ou les pratiques dangereuses.’ ... www.defibruxelles.eu: Échos du Conseil communal du 11 septembre 2017 ! ... ‘L’occasion pour Fabian Maingain de rappeler que si la lutte contre les nuisances liées à la pratique de la prostitution de rue devait en effet rester une priorité politique notamment dans le quartier Alhambra, la position prise par le nouveau Bourgmestre d’interdire purement et simplement celle-ci restait illusoire et constitue une réponse inadéquate et incomplète qui n’a pour résultat qu’un déplacement du problème. Pour DéFI, une approche plus encadrante du phénomène doit être mise en oeuvre. En effet, en attendant un positionnement et/ou une réforme claire du Fédéral, la lutte contre la prostitution doit s’orienter prioritairement sur la traite des êtres humains et les nuisances engendrées par la pratique !’ ...